Résilience Vie et Survie

Forum de survie, d'autonomie et protection personnelle
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La règle des trois

Aller en bas 
AuteurMessage
lucas

avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 27/09/2014
Age : 35
Localisation : lille

MessageSujet: La règle des trois   Lun 29 Sep - 9:23



Il y a déjà plus de 25 ans, Ron Hood — instructeur de survie et pionnier de la profession — édictait la fameuse « règle des trois », qui nous donnait une bonne idées des priorités en survie. Il disait, en gros, qu'on peut survivre : trois minutes sans air, trois heures sans abri, et trois jours sans eau.

Trois secondes sans prudence : l'accident de voiture, la glissade dans une pente abrupte, la chute mal assurée, l'avalanche qui nous happe sont autant d'exemples du fait que notre survie, à la base, commence par une chose toute simple : éviter les accidents.

Trois minutes sans oxygène dans nos centres vitaux : passé ce délai, les tissus privés d'oxygène cessent de fonctionner et se nécrosent. Un bout de peau nécrosé n'est pas une urgence vitale, mais on ne peut pas en dire autant d'un cerveau ou d'un myocarde. Et que faut-il pour acheminer de l'oxygène dans nos centres vitaux ? Des voies aériennes dégagées, une respiration qui fonctionne, une circulation sanguine efficace .

Trois heures sans abri : sous une chaleur intense ou dans un froid même relativement doux, nous mourons en quelques heures. L'immense majorité des gens qui meurent dans la nature sont victimes de l'hypothermie ou de l'hyperthermie... ou plus souvent d'un de leurs effets secondaires (altération du jugement, perte de motricité fine, etc.).

Trois jours sans eau : dans les faits, ça peut être beaucoup plus (jusqu'à 17 jours par temps frais et sans activité physique selon Xavier Maniguet), ou beaucoup moins (24h par temps très chaud et lors d'activités physiques intenses), mais ça donne une idée de grandeur. D'ailleurs, une bonne hydratation permet de résister beaucoup mieux à la chaleur ou au froid, et d'éviter énormément d'ennuis de santé, allant des problèmes de dos aux infections diverses et variées.

Trois semaines sans manger : Chaque gramme de graisse que contient notre corps stock la modique somme de 9 kilocalories. Un kilo de graisse, c'est 9000 kilocalories, soit de quoi tenir facilement trois jours.

Trois mois sans contact social : Une nécessité vitale que nous avons tendance à oublier est le contact humain. Même les plus solitaires d'entre nous ont besoin de contacts, de communication, d'échange.
Revenir en haut Aller en bas
 
La règle des trois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1 p'tite question sur la règle des cartons jaunes
» Règle du plaqueur-plaqué / Vidéo
» Vélomobile assisté ou cyclomoteur à trois roues caréné ?
» Rupture de trois fourches carbone à disque Velokraft
» Vos trois plats préférés !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Résilience Vie et Survie  :: Principes, généralités et psychologie :: Principes et règles de survie-
Sauter vers: